Terre sage, ateliers d'éducation populaire

Écrivez-moi

Si vous souhaitez des renseignements complémentaires ou vous inscrire.

Subscribe elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae eleifend ac, enim. Aenean vulputate eleifend tellus.

[contact-form-7 404 "Not Found"]

Subscribe elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae eleifend ac, enim. Aenean vulputate eleifend tellus.

[contact-form-7 404 "Not Found"]

Yoga et écoféminisme avec la team SAMA

A l’occasion de la journée internationale pour les droits des femmes, le 08 mars, une séance spéciale au Green Oak à Mont de Marsan.
« Se réapproprier son corps, son esprit et son environnement en adoptant une approche pacifiste. S’unir à soi, s’écouter, se respecter en valorisant sa place dans le monde. Voilà à quoi renvoie le yoga, une pratique, source d’émancipation. » Terre Sage.
durée : 1h
nb de places : entre 15 et 20.
merci de vous inscrire par mail. samanuscrit@gmail.com 🚀
si vous avez vos tapis, prenez-les !

Yoni Mudra Crédit photos @thibaultoulemonde

 

Pour en savoir plus, comprendre: Yoga et écoféminisme, kesako?

Vous vous demandez quel est le rapport entre le yoga et l’écologie, le yoga et le féminisme et encore plus entre le yoga et l’écoféminisme?

Et bien justement, nous pouvons éclairer vos lanternes car il est important de questionner le monde, lever les préjugés, ouvrir le débat et rompre avec les idées préconçues. La pédagogie est essentielle pour favoriser la compréhension de toutes et tous. C’est ce que j’ai cherché à faire pour vous.

Yoga et écoféminisme, kesako?
Ces termes évoquent des représentations variées et peut-être stéreotypées, prenons le temps de nous poser sur ces concepts et d’en définir les contours.

YOGA en bref
Si vous découvrez le yoga, sachez que c’est une discipline et bien plus, une philosophie de vie héritée de l’Inde.
Au sens étymologique, Yoga, un terme sanskrit « yug » signifie relier, joindre, unir, mettre ensemble. Tout le travail tend à unifier l’être humain en le mettant en relation avec son intériorité: union du corps, du coeur et de l’esprit, du féminin et du masculin, du chaud du froid…
Il vise à trouver l’état d’équilibre, de conscience, d’éveil, à canaliser les agitations du mental.

YOGA ET ECOLOGIE
Du grec « oikos », maison et « logos », science, connaissance. L’écologie est la science qui étudie les milieux et les conditions d’existence des êtres vivants et les rapports qui s’établissent entre eux et leur environnement, ou plus généralement avec la nature.

Le yoga prend tout son sens avec la dimension écologique car il s’agit d’habiter sa propre maison, d’en prendre connaissance, d’éveiller le regard sur soi et de s’unir au monde.
Le yoga nous emmène vers la conscience de notre être et du monde avec des principes philosophiques universels de non violence ( ahimsa ), de sincérité, d’honnêteté, de respect.
Les postures (asanas) font corps avec la nature. Elles incarnent le monde animal, végétal, les éléments ( terre, air, eau, feu, ether), les astres ( soleil, lune) associées aux techniques de souffle (pranayama). Ce langage postural et la conscience du souffle nous plongent directement dans un rapport profond avec la nature, vers notre propre nature pour cohabiter avec confiance, respect, équilibre.

YOGA ET ECOFEMINISME
L’écoféminisme est une philosophie, une éthique née dans les années 70-80 aux États-Unis. Ce mouvement est encore méconnu, il lie les luttes pour les droits des femmes et contre le réchauffement climatique.
C’est une écrivaine française, Françoise d’Eaubonne, qui la première a introduit ce terme de “féminisme écologique” en 1974 pour “attirer l’attention sur le potentiel des femmes à mener une révolution écologique”,
L’écoféminisme met en relation deux formes de domination : celle des hommes sur les femmes, et celle des humains sur la nature.
Ce concept, à l’origine, devait permettre d’explorer la nature, des connexions entre les dominations injustifiées sur les femmes et la nature et, plus généralement, montrer que le patriarcat et le capitalisme oppressent tout autant la nature que les femmes. L’idée est que l’écoféminisme développe un nouveau type d’attention aux questions environnementales (liées à la santé et à la vulnérabilité).

Le yoga et l’écoféminisme prennent toute leur place ici. Nous veillons à retrouver un équilibre en soi, avec la nature, un équilibre homme-femme pour former un tout harmonieux. En levant les obstacles, les craintes, les peurs nous reprenons contact avec notre être, nous occupons notre place à l’échelle planétaire.
Nous défendons directement les principes d’égalité, de justice, de non violence.
Le yoga est un outils puissant de libération et d’émancipation, il est révolutionnaire lorsqu’il est pratiqué avec conscience.
Une véritable approche pour un monde meilleur et en paix.
Alors pratiquons pour une transformation positive.

Cécile Fauconnier, Terre Sage

Sources: huffpost, arte  » c’est quoi l’écoféminisme? », journals openeditions,Émilie Hache  » destruction de la nature et oppression des femmes sont liées » Reporterre, définitions issues du dictionnaire Larousse et Wikipedia, Yoga Sutras de Patanjali

 

Laisser un commentaire